Oualid Ben Salem, l’alsaco-tunisien aux deux « Rot und Wiss »

Oualid_Rot und wissIl est Alsacien d’origine tunisienne. Fier de sa double identité alsaco-tunésienne.  À écouter Oualid, aucun doute, les identités bien vécues s’enrichissent mutuellement. Une belle leçon d’identité (s) positive(s), mais aussi de perception d’une Alsace de convivialité et de modèle de vivre ensemble.

Témoignage de Oualid Ben Salem:

« Artiste photographe, je suis fils d’immigrés Tunisiens et j’ai grandi à la ZUP de Mulhouse. A l’origine je suis de culture berbère. Ma grand-mère paternelle portait les tatouages et les bijoux traditionnels. Notre culture, à nous maghrébins, a presque totalement été diluée par la colonisation, l’immigration et la politique d’intégration.  S’en est suivi ce que tout les Français on pu constater avec les banlieues où on nous a parqués; un peuple éparpillé, perdu, vulnérable et auto-destructif, s’accrochant souvent à des cultures d’adoption, ou créant de nouvelles cultures comme l’ont fait les afro-américains avec la culture hip-hop, c’était vital.

La culture est le lien qui uni un même peuple, il est le berceau des valeurs qui lient les familles et éduquent les plus jeunes. Les trésors culturels de chaque peuples, composé de langues, de gastronomies, de savoir faire, d’histoires et de folklores, sont depuis la nuit des temps, un moyen d’échange, de communication, de commerce entre ses derniers.

C’est cette même culture qui donne une âme et une identité à un territoire et non pas les frontières souvent tracées arbitrairement.

C’est le peuple Alsacien qui donne son identité à ce pays intérieur. Si les Alsaciens laissent mourir leur culture, ils disparaitront.

Comme je l’ai déjà fait avec les t-shirts I love MLH (Mulhouse), je pense que l’outil le plus efficace pour entretenir quelque chose ou quelqu’un, c’est l’amour. Alors j’ai réalisé des t-shirts et des sweats pour amener les gens à revendiquer et partager cet amour pour leur ville, leur quartier et leur région.

drapeau_blason1.jpgdrapo_tunisie


Je suis fier de ma culture d’origine que je commence seulement a découvrir, fière d’être Tunisien, car c’est de là d’où je viens et où sont mes racines les plus profondes, fier d’être un enfant des banlieues, car c’est là que je me suis construit, fier d’être Mulhousien et Alsacien, car j’ai grandi dans cette région que je connais, qui me connait et qui me reconnait.

Aujourd’hui, même si c’est pas grand chose, je mets mon talent au service de cette noble cause, comme je le ferais pour la Savoie, la Bretagne ou la Corse.

Je pense qu’il est essentiel de sauvegarder toutes les cultures, quelles qu’elles soient et de se battre pour cela. Il ne faut pas croire que c’est un problème qui touche uniquement les Alsaciens, nous sommes tous concernés. Car le jour où nous n’aurons plus rien a partager, nous nous entretuerons.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s