FOOTBALL

Un début en BLEU, une retraite ORANGE et trois clubs en VERT 

Bercé par la passion du football depuis l’enfance, élevé par un père ancien gardien de but de l’equipe d’Alsace junior, ma vie est rapidement rythmée par les entrainements du mercredi matin et les matchs du samedi.

Le football est ma religion, la Bundesliga mon église, le Bayern, le Walhalla 🙂

Si je commence en bleu à l’ASC Biesheim et prend ma retraite en Orange au FC Waldhof Saasheim, je reussirai l’exploit de passer consécutivement par trois clubs VERTS, les SR Colmar, l’AS Andolsheim et les SR Widensolen.

Le titre du 8 juin 1985 et le CF4 en 1986 ! 

Mon heure de gloire footballistique est sans aucun doute le titre de « Champion d’Alsace DH Junior » avec les SR Colmar le 8 juin 1985, la veille de mon 17e anniversaire et la fin de saison en CF4 avec l’equipe première de SR Colmar en mai 1986.  Mon match parfait et le plus complet, sur les plans physique et technique, certainement la finale de la coupe junior en juin 1986, SR Colmar – FC Mulhouse. Bien que perdu 2-3, j’en garde le souvenir d’un match parfait avec de rares pertes de ballon, réussissant tous mes gestes, offrant le but du 1-1 à Marc Keller et marquant le 2-2 d’une frappe de 25 mètres du pied… gauche.

Comme si c’était hier.  Je me rappelle que Nestor Subiat père, entraineur des juniors du FCM, viendra me reprocher en fin de match le caractère appuyé de mes tacles sur ses stagiaires. La majorité de l’equipe junior du FCM étant ce jour la constitué de stagiaires pro.

Les débuts en bleu en 1975 

En 1975, à l’âge de sept ans je signe ma première licence de football chez les bleus de l’ASC Biesheim. Très vite je multiplie les buts et c’est tout naturellement que je porterai le numero 9.

Après 9 ans chez les bleus de Biesheim, club de coeur, je suis recruté par le club emblématique des SR Colmar en juin 1984. En juin 1984, je suis lanterne rouge en cadet A avec l’ASC Biesheim, , un an plus tard, je serai champion d’Alsace DH Junior avec les SR Colmar, avec au passage l’exploit d’être le meilleur buteur de l’equipe durant les matchs retour.  Dans l’équipe figure un certain Marc Keller.

Mai 1984 : Le dernier match de « Cadet A »

Em mai 1984, je suis lanterne rouge, bon dernier en « cadet A » avec l’ASC Biesheim. Un and plus tard, champion d’Alsace DH Junior. Notez la marge de progression.  A coup de 4 a 5 entrainements de foot par semaine.

Le titre de 1985 !

Le changement est brutal entre le niveau de cadet A, où je passe le temps à dribbler toute l’équipe adverse, et le plus haut niveau junior et son « une touche de balle ».  La concurence est rude. 21 joueurs sur les starting blocs au mois d’août pour 11 places. Je suis le plus jeune.  J’entends un dirigeant dire que je suis trop maigre avec mes 59 kilos pour me faire ma place à ce niveau.  Au septième match de championnat, je suis enfin titulaire, face à Saint-Louis et je marque.  Mes progrès sont immenses, mais pas encore au top.

Il faut attendre les matchs retours pour m’affirmer et le déclic arrive au printemps. 4 buts dans les 3 premiers matchs retours offrant trois victoires qui nous tirent vers le haut du classement. Je ne quitterai plus le poste de titulaire au numéro 9.  je marquerai 12 match but lors des matchs retours dont un but décisif contre le FC Mulhouse, qui nous permettra de préserver le titre, grâce à notre goal average particulier contre le FC Mulhouse (3-2 et 1-1).

Le titre de champion d’Alsace promotion d’excellence avec l’ASC Biesheim (1988)

 

à suivre (…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s